Les questions du journaliste Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Le train est un endroit formidable – du moins quand la rumeur des voyageurs n’est pas assommante – et assez représentatif du monde dans lequel nous vivons – y compris quand la rumeur des voyageurs est assommante. «Ils sont tous sur leur téléphone», commentait l’autre jour une dame d’un certain âge occupée, elle, par le grand écran qu’est la fenêtre. Ce n’était pas tout à fait vrai: un homme lisait. Gérer son temps, était-il inscrit sur la couverture. Préoccupation on ne peut plus actuelle.

    Des livres, on en voit encore entre les mains des pendulaires qui lâchent parfois un sourire lorsque la musique diffusée dans leurs écouteurs ne les empêche pas de croiser un regard. De plus en plus, le matin, les yeux sont baissés sur un écran diffusant une série, souvent sous-titrée. Il ne se trouve en revanche plus grand monde pour faire frémir le papier d’un journal avant de le laisser sur son siège ou la tablette (pas numérique cette fois) en quittant la voiture.

    Le journaliste sait pourquoi il écrit, jamais pourquoi on ne le lit pas.

    Cet abandon – ou ce partage – ne fera bientôt plus le bonheur d’un autre voyageur. Parce que plus personne ne lira les journaux, peut-être. Mais peut-être n’y aura-t-il plus personne pour les écrire avant qu’il n’y ait plus personne pour les lire, au vu du rythme auquel certains groupes de presse suppriment des postes. Faire mieux avec moins: vieux rêve, douce illusion. Qui peut sérieusement espérer relancer ses affaires en se privant peu à peu des moyens (humains) de proposer un produit de qualité?

    Drôle de monde que celui de la presse. On voudrait être bon libéral et se dire que, si un journal ne rencontre plus son public, adieu Volodia! Mais ça ne marche pas tout à fait ainsi. Pour preuve: il se trouvera toujours des gens pour défendre un journal, même parmi ceux qui ne le lisent pas, même parmi ceux qui le lisent sans y être abonnés (le lecteur fait vivre les journalistes, l’abonné les fait manger, merci à tous les deux!). Il y a de quoi être déboussolé: que proposer, à qui, quand et comment? Le journaliste sait pourquoi il écrit, pas toujours pour qui, croit savoir pourquoi on le lit, mais ne sait jamais pourquoi on ne le lit pas. Et vous, le savez-vous?

    Articles en relation


    TV: Derrière le clinquant de l'info

    Dans le cadre de sa programmation spéciale Festival de Cannes, Arte diffuse France de Bruno Dumont. Léa Seydoux y incarne avec talent une journaliste star de télévision, qui sombre en cours de route. Une satire sur le vedettariat et l’info-spectacle.


    IA: soutenir ou remplacer?

    «L’intelligence artificielle (IA) peut remplacer les journalistes»: ce n’est ni un milliardaire américain chantre des nouvelles technologies qui l’a annoncé ni un chef d’Etat rêvant d’en finir avec une presse trop critique, mais le patron de l’empire médiatique allemand Axel Springer – 18’000 employés dans le monde, dont 3400 journalistes.


    Reporters en guerre

    Selon le rapport annuel de Reporters sans frontières (RSF), l’Amérique latine est la région la plus létale pour les journalistes. Les Etats «en paix», comme le Mexique, sont devenus plus dangereux que ceux en guerre.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés