Des femmes prêtres Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Le prêtre était une femme: c’est l’essentiel du propos de Magnificat, qui vient de sortir sur les écrans. Se basant sur le livre Des femmes en noir d’Anne-Isabelle Lacassagne (Editions du Rouergue, 2017), Virginie Sauveur et Nicolas Silhol posent à l’Eglise catholique une question qu’elle ne pourra plus éviter longtemps: pourquoi n’ordonne-t-elle pas des femmes? Alors qu’elle manque de bras pour célébrer l’eucharistie et dispenser les sacrements et que l’égalité entre les sexes est devenue une préoccupation majeure dans notre société.

    Magnificat, certes, est une fiction. Mais ne peut-on rêver d’une Eglise capable de traduire dans les faits l’égalité dont témoignent la Parole de Dieu et la dignité baptismale tant mise en avant par le synode sur l’avenir de l’Eglise? Ce film a le mérite de poser pour le grand public la question de l’accès des femmes au sacerdoce. Avec intelligence et sensibilité: il n’attaque pas l’Eglise et le Père Pascal Foucher, dont on découvre à sa mort, au début du film, qu’il est une femme, a été un bon prêtre, fidèle et discret, aimé de ses confrères et de ses paroissiens.

    Pourquoi, étant femme, ne pourrait-on pas porter en soi une vocation sacerdotale?

    Ce qu’il voulait, c’était vivre sa vocation jusqu’au bout – en dépit de son sexe. Vocation singulière mais emblématique de tant de femmes engagées en Eglise parce qu’elles l’aiment. Pourquoi Dieu n’appellerait-il pas des femmes à devenir prêtres? Pourquoi, étant femme, ne pourrait-on pas porter en soi une vocation sacerdotale? C’est tout le combat du Père Foucher: «Comment refuser l’appel de Dieu?». «Le malheur a voulu non pas que je naisse femme, mais qu’à cause de cela, l’Eglise ne puisse accepter que je le célèbre en devenant prêtre»: lucidité, et fidélité à une vocation qui l’habitait depuis l’enfance.

    C’est bien cette question que pose, en définitive, Magnificat. Il nous faut l’entendre. N’en déplaise à ceux pour qui «l’ombre est le plus beau des refuges». Alors oui, ordonner des femmes: non pour alimenter un système qui a montré ses limites, mais pour permettre à tout baptisé, homme ou femme, de prendre pleinement sa place dans l’Eglise. Donnant tout son sens à la démarche synodale. 

    Articles en relation


    Imaginer l’Eglise de demain

    Responsable des pages religieuses de l’Echo Magazine, Geneviève de Simone-Cornet publie Journal d’incertitude. Des mots de longue patience. Elle porte un regard d’espérance sur l’Eglise catholique, glissant sa plume dans la main de son oncle mort au séminaire.


    Tous responsables

    La question de l’égalité est parfois tout ce qu’elle ne devrait pas être: politique et idéologique. Cela dit en partie pourquoi, après cinq ans de grèves et de violet, les femmes ne semblent pas avoir gagné beaucoup plus qu’une date à réserver dans le calendrier. En dépit de revendications non seulement légitimes, mais justes: la fin des violences, une meilleure répartition des rôles et, à travail égal, salaire égal.


    Eglise: les cercles de femmes

    Déjà présents au sein des spiritualités alternatives, les cercles de femmes s’organisent désormais également dans les milieux d’Eglise. Genève et le canton de Vaud ont vu naître les Tentes Rouges, des espaces de bienveillance où l’on parle de la sororité et de la face féminine du divin.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés