Un aiguillon embarrassant Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Tous les tableaux ne sont pas droits au Musée Léopold de Vienne. Certains paysages sont inclinés de deux, trois ou cinq degrés. Presque rien, mais déjà de quoi déranger. «Quelques degrés de plus feront du monde un endroit inconfortable», assure l’institution qui veut attirer l’attention sur le réchauffement climatique. Une méthode bien plus intelligente que l’aspersion d’œuvres avec quelque liquide salissant. Mais est-elle plus efficace?

    Les alertes quant à la dégradation de l’état de la planète ne datent pas d’hier. Pourtant, si peu a été fait! Longtemps par insouciance, parfois par indifférence ou arrogance, et parce que le problème est malaisé à appréhender: étant tout à la fois privé et politique, et par conséquent ni l’un ni l’autre, il échappe aux facilités du si plaisant clivage gauche-droite auquel nous aimons tant le raccrocher.

    Excédés, inquiets, impatients, certains s’efforcent de jouer le rôle désagréable d’aiguillon. Au risque de desservir leur cause tant la forme fait parfois oublier le fond. Perturber un débat télévisé sur Léman Bleu un jour d’élection est inacceptable, car irrespectueux des institutions démocratiques; endommager un golf l’est tout autant, car c’est la propriété qui est violée, un fondement de notre société. Peut-on en revanche tolérer le blocage d’une route deux heures durant? Cela est-il plus ou moins acceptable selon qu’il s’agit d’une opération sauvage ou d’une manifestation autorisée? Si de telles questions se posent, c’est que quelque chose dérange. C’est que, plus qu’un mais, il y a là un même si: ils ne devraient pas agir ainsi, même s’il est vrai que le climat...

    Peut-on tolérer le blocage d’une route deux heures durant?

    Certains actes doivent être condamnés, au figuré comme au propre – d’ailleurs, un activiste qui n’assume pas les conséquences de ses actes perd tout crédit. Mais lorsque la cause est juste, et c’est ici le cas puisque la planète doit être respectée simplement pour ce qu’elle est, il n’est qu’une chose à faire: éliminer la raison d’être de l’aiguillon. Même si cela peut aussi donner la fausse impression de justifier certains comportements délictueux. 

    Articles en relation


    Un manifeste écologique

    Dans son exhortation apostolique sur la crise climatique Laudate Deum (Louez Dieu), publiée le 4 octobre, François tire la sonnette d’alarme. Tout en s’élevant contre les climatosceptiques, il appelle à un «changement culturel», des décisions politiques et des actions concrètes.


    Famille: comment parler climat aux enfants?

    Entre les grandes chaleurs et la rareté de la neige, un nombre croissant d’enfants sont angoissés devant l’avenir. Des spécialistes romands livrent leurs conseils aux parents: libérer la parole et aider les enfants à agir!


    Le printemps de François Walter

    Après l’hiver, l’historien fribourgeois François Walter se penche sur le destin du printemps. Les représentations associées à ce moment de l’année, symbole par excellence du renouveau, sont plus ambivalentes que de prime abord. On peut même se demander si le printemps a encore un avenir avec le dérèglement climatique. Eclairage de saison.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés