Ecrans: encadrer sans s’alarmer Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Société
  • Les lumières fortes avant le coucher, quelle que soit leur source, nuisent au sommeil. Les lumières fortes avant le coucher, quelle que soit leur source, nuisent au sommeil.

    Ordinateur, Smartphone, télévision: enfants et adolescents passent un temps croissant devant les écrans. Nécessité ou calamité? Invités par l’Université de Genève, trois chercheurs ouvrent des pistes pour bien vivre avec ces appareils.

    18A EM13Prise de poids, maux de dos, problèmes oculaires, troubles du langage et du comportement: les écrans sont potentiellement néfastes pour la santé. Or les 12-19 ans passent en moyenne entre trois et cinq heures par jour sur internet, selon l’étude suisse JAMES 2022. Mais que font les parents? Eh bien, comme presque tous les adultes, ils recourent à leurs Smartphone, tablette, ordinateur et télévision de manière quotidienne. Jusqu’à 300 fois par jour, selon certaines études.

    Enfants et adolescents ne peuvent guère échapper à ce nouveau monde ultra digitalisé. Pire: s’ils en sont exclus, ils risquent de rencontrer des difficultés, sociales notamment. Dès lors, comment les accompagner pouqu’ils puissent grandir en respectant leurs besoins développementaux et en expérimentant les outils numériques? Pour faire un point sur la question, le Bureau de la transformation numérique de l’Université de Genève (UNIGE) a organisé début mars une conférence intitulée «Exposition aux écrans: quel impact sur le neurodéveloppement?» avec le célèbre psychiatre français Serge Tisseron, la psychologue Mireille Bétrancourt et le clinicien Radek Ptak. Bonne nouvelle: s’il s’agit d’être vigilant, il ne faut pas pour autant s’alarmer.

    Déficit d’attention

    «Les études nous invitent à nuancer, a indiqué en préambule Yaniv Benhamou, professeur à la Faculté de droit de l’UNIGE. Plutôt que de parler de temps d’écran et du nombre de fois où l’on consulte un appareil, il faudrait distinguer selon le type d’activité.» Divertissement ou apprentissage? Jeux passifs ou interactifs?

    «Il faut se méfier de la pensée magique qui stipulerait qu’avoir un écran est forcément positif ou forcément négatif», ajoute Mireille Bétrancourt, qui dirige depuis vingt ans l’unité de recherche en technologies éducatives de l’Université de Genève. Il est vrai que les études menées dans les années 2010 ont révélé des liens entre le temps d’écran et les troubles du développement chez les enfants jusqu’à 6 ans (difficultés ou retard dans l’identification des mimiques, l’empathie émotionnelle, la motricité, etc.). «S’agit-il de corrélation ou de causalité?», interroge Serge Tisseron, professeur à l’Université Paris Cité. Autrement dit: ces troubles apparaissent-ils parce que le temps dédié à l’écran se fait au détriment d’activités indispensables au développement de l’enfant ou pour une raison supérieure? De récents travaux démontrent que pour un temps d’écran équivalent, les troubles précités diminuent à mesure que l’enfant a accès à des jouets et à des équipements extérieurs. Et s’il peut compter sur des personnes disponibles pour lui.

    Car les parents et les accompagnants qui partagent leur attention entre leur Smartphone et l’enfant font des phrases plus courtes et des mimiques plus pauvres. De plus, ils augmentent le risque d’accident parce qu’ils sont moins attentifs et parce que l’enfant peut prendre des risques inconsidérés pour se faire remarquer. «La technoférence est considérée aujourd’hui comme aussi importante que le temps que l’enfant passe devant les écrans», assure le concepteur des repères «3-6-9-12».

    19B EM13

    Boucle d’Or

    Et les adolescents? Ils sont, constatent les chercheurs, plus ouverts, plus libres, mais aussi plus déprimés qu’auparavant. Ce sentiment d’abattement est-il dû à une utilisation accrue des écrans ou à un phénomène plus global qui entraîne l’un et l’autre? Pour répondre à cette question, Serge Tisseron cite une étude de l’UNICEF publiée en 2017 qui conclut que, statistiquement, les jeunes font un bon usage de leur Smartphone, à la manière de la Boucle d’Or du conte, c’est-à-dire en ne prenant que ce qui leur est adapté.

    En outre, si l’on pensait auparavant qu’un temps d’écran trop élevé engendrait des troubles de l’appétit et du comportement, les chercheurs estiment désormais que c’est surtout le manque de sommeil qui provoque ces problèmes. Pour passer une bonne nuit, il ne faut pas dormir avec son téléphone et éviter les écrans et les lumières fortes avant d’aller au lit afin de favoriser la sécrétion de mélatonine.

    Enfin, l’usage du numérique peut être bénéfique. C’est le cas lorsqu’il vise un apprentissage. «D’ailleurs, lorsqu’il s’agit de travailler, l’attirance pour l’écran se réduit», constate en souriant Radek Ptak, qui admet que les jeux vidéo peuvent, dans une moindre mesure, améliorer l’attention, la réactivité et la tacticité. Quant aux conversations par messagerie ou aux jeux en réseau, ils permettraient de renforcer les amitiés existantes et de lutter contre le sentiment de solitude, à condition toutefois qu’ils complètent de réels échanges.

    Des dangers existent

    Au-delà de ces relatives bonnes nouvelles, les risques liés à internet existent. Ils menacent particulièrement l’adolescent en raison de son hypersensibilité socio-émotionnelle ainsi que les enfants en situation de fragilité. En cherchant à renforcer leur estime de soi, ils peuvent aller trop loin: harcèlement, quête obsessionnelle de notoriété, exposition à des contenus problématiques, dépendance aux jeux vidéo, au streaming, aux cyber-relations, aux jeux de hasard, à la pornographie et à la recherche abusive d’informations, … Radek Ptak indique que ce type de dépendance, qui s’observe par neuro-imagerie sur les zones touchées par le circuit de la récompense, peut altérer tant les comportements que les capacités cognitives. Le clinicien fustige particulièrement les jeux de rôle en ligne tels que World of Warcraft qui poussent à des usages supérieurs à vingt heures par semaine.

    Les parents sont enjoints à limiter le temps d’écran et à dialoguer sur les contenus. «L’enjeu est de développer les compétences numériques à l’école pour que les enfants puissent acquérir des usages épistémiques et responsables», précise Mireille Bétrancourt en soulignant que les familles ont aussi besoin d’être accompagnées. «Si vous voulez éviter que votre enfant cherche des gratifications en ligne, récompensez-le dans la vraie vie», suggère Serge Tisseron. 

    Caroline Briner

    Articles en relation


    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire

    Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle m’apprit apercevoir régulièrement, non loin de sa ferme et durant ces douces soirées d’été que nous vivions alors, une jolie renarde rejoindre chaque soir ses petits. Ma curiosité fut piquée, et l’amour que je porte à ces petits canidés me poussa, dès le lendemain, à revenir dans ce secteur afin de les observer. Tapi sur un parterre de feuilles, je pus les admirer avec calme et tendresse pendant que certains s’amusaient et que d’autres se prélassaient sous les rayons du soleil. Au bout d’une demi-heure, je décidai finalement de discrètement m’éclipser afin de laisser vivre cette paisible nature qui m’émerveillera toujours.

    Caractéristiques

    Nom scientifique

    Vulpes vulpes

    Nourriture

    Omnivore, le renard apprécie particulièrement les petits mammifères, les écureuils, les lapins.

    Habitat

    Préfère les bois, mais s’adapte aux zones urbaines.

    Taille

    De 50 à 90 centimètres pour 4 à 10 kilos. La queue mesure de 30 à 60 centimètres.

    Statut en Suisse

    Non menacé. Protégé des chasseurs du 1er mars au 15 juin.


    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement est alors nécessaire.


    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus

    L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes et spécialement les abeilles. Un bon miel pour tous en perspective! Quel bonheur de s’asseoir sous cet arbre et de rêver, rêver et chantonner les mélodies anciennes qui parlent de danse, de fête sous les tilleuls, souvenir d’un poème et d’une rencontre, d’une relation qui a débuté? Le bois de tilleul fait la joie des sculpteurs de crèches, de statues, etc., car ce beau bois, plutôt clair, est très tendre et facile à travailler. Demandez à un sculpteur près de chez vous, il vous en fera l’éloge. Beaucoup de joie et quelques beaux chants sous les tilleuls! 

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés