Finance sans confiance… Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • L’argent, dit-on, travaille pendant que nous dormons – quoiqu’il paraisse de plus en plus paresseux. Nous dormons bien s’il est investi dans des obligations, paraît-il, mais mangeons mieux s’il est placé en actions. Pas sûr toutefois que les actionnaires de Credit Suisse, contraints d’avaler les couleuvres bon marché imposées par le Conseil fédéral et une UBS peu enthousiaste, digèrent facilement la déroute de ce qui fut le n°2 bancaire helvétique et un fleuron du pays qui seyait si bien aux bonnets de ski.

    Le petit épargnant, passé par quelques nuits blanches au gré des annonces et des rumeurs, peut, et c’est une bonne chose, être rassuré: quand le banquier fait quelque bêtise, maman Helvétie est là pour panser les plaies. Elle n’a laissé tomber que l’idée de concurrence, pas la place financière ni l’équilibre mondial, ce qui profite aux clients de la banque. Leur avoir est assuré, leur coffre change simplement de logo: bienvenue chez UBS, le géant qui mange un géant! Reste à souhaiter que cette poussée de croissance forcée ne soit pas contraire au bon développement de ce «petit» aux plaies déjà pansées il y a quinze ans…

    C’était «la solution la moins risquée», assure le Conseil fédéral. Qui voulait, mais cela prendra du temps, restaurer la confiance. Car, et ce pourrait être un proverbe rabelaisien, finance sans confiance n’est que ruine. Pour l’âme, on repassera, comme pour la conscience – en témoignent notamment les Suisse Secrets qui ont montré la complaisance de Credit Suisse envers certains épargnants peu recommandables.

    Pour l’âme, on repassera, comme pour la conscience.

    Ils sont loin aujourd’hui, ses génies de la finance, partis après avoir empoché, bravo et merci, de jolies rémunérations. Elles laissaient déjà songeur dans l’absolu, et plus encore à présent que ces gestionnaires ont conduit la banque au bord du gouffre. Ils ne paieront pas les pots cassés, contrairement aux actionnaires et aux contribuables. Et aux nombreux employés qui y laisseront leur travail – on évoque la suppression de 10’000 postes sur un peu moins de 17’000. Ils partiront, eux, sans bonus pour soigner leurs plaies.

    Articles en relation


    Financer l’uni avec le privé

    Méconnu en Suisse, le financement de l’enseignement et de la recherche universitaires par l’économie privée est une pratique répandue au Japon, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis. Pourtant, la tendance est à la hausse. Et les conflits d’intérêts existent.


    Première Romande

    C’est finalement Isabelle Chassot (Le Centre/Fribourg) qui dirigera la Commission d’enquête parlementaire (CEP) sur la faillite de Credit Suisse. La conseillère aux Etats devient et la première femme et la première Romande à présider cet organisme institué par un arrêté fédéral. A 58 ans, la sénatrice a été élue à ce poste prestigieux par la conférence de coordination des bureaux des deux en un jour symbolique: le 14 juin, la grève des femmes.


    Tous endettés!

    Ménages, entreprises, collectivités publiques, Etats: partout dans le monde, la dette explose et l’argent facile séduit. Gros plan sur une réalité préoccupante, encore aggravée par la pandémie de Covid-19, qui fragilise la stabilité économique mondiale.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés