Le nom de la paix Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Stupeur à Munich! La récente Conférence sur la sécurité nous a appris qu’il n’est pas l’heure de négocier la paix en Ukraine. Quelle nouvelle alors que l’un des belligérants brandit la menace nucléaire et que dans l’autre camp on livre des armes comme des coursiers à vélo livrent des repas… Au vu de l’escalade actuelle, on se doutait un peu que les faucons n’étaient pas près de laisser sa chance à une colombe. Les chefs d’Etat qui prennent des postures de chefs de guerre tout en assurant que leur Etat ne l’est pas, en guerre, sont pris à leur propre jeu. Perdre une guerre, c’est une chose. Mais perdre la face!

    Alors, repartie comme en 14, la Russie compense son impréparation en lançant des soldats au front comme on jette des brindilles au brasier en espérant qu’il restera encore du bois après l’hiver. Tandis que les dirigeants occidentaux, convaincus qu’ils ne paieront pas le prix de ces batailles par procuration, ne peuvent plus se dédire et alimentent, avec plus ou moins de conviction, la machine de guerre ukrainienne. Pour quel résultat? La satisfaction d’être le plus grand défenseur du bien? Ou le plus sage parmi les insensés?

    D’enjeu géostratégique, l’Ukraine est devenue un jouet.

    D’enjeu géostratégique, l’Ukraine est devenue un jouet, l’accessoire d’une partie qui s’éternise comme un interminable jeu de société un dimanche pluvieux. Sur la table du salon ou le bureau feutré d’un état-major, les dés ne font pas de bruit en roulant. Alors il est facile d’oublier que des gens meurent, que des gens ont faim, que des gens ont froid, que des gens ont peur. Il est facile d’oublier qu’à part l’industrie de l’armement, personne ne profite de la guerre. Surtout pas les petits, dont la vie n’est déjà pas toujours facile sans mitraille. Pour eux, oui, il est l’heure de retrouver la paix.

    La réclamer n’est ni populiste ni prorusse ni naïf. La réclamer est humain dans le sens où nous sommes appelés à chercher le bien et la justice, qui ne s’épanouissent pas sous les bombes. Hélas, même la Suisse des bons offices l’a oublié. Et, un an après, on en est réduit à se demander si la paix n’a pas pour nom Godot. 

    Articles en relation


    La paix, et une bonne

    Le problème des guerres c’est qu’elles finissent par finir. Il faut alors gérer les antagonismes, souvent préexistants, que l’on a exacerbés. Or ce que nous vivons à l’échelle de nos querelles personnelles vaut en géopolitique: il est aisé de se déchirer, il est malaisé de se réconcilier. La paix qu’il faudra conclure avec la Russie sera difficile. Il faudra réconforter les victimes de trop d’horreurs sans conforter l’agresseur dans ses prétentions. Le placer face à ses responsabilités – mais sans l’humilier, préconisait il y a deux ans le président français.


    Le bien peut être injuste

    Le pape a donc dérapé. Encore. Ce bougre de François a à nouveau défendu la vie (mais où s’arrêtera-t-il?). Pas par obscurantisme, cette fois – ce n’était pas une critique de l’avortement ou de l’aide au suicide. Mais par poutinolâtrie: il a souhaité que l’Ukraine ait «le courage d’agiter le drapeau blanc».


    Ukraine: les visages de la guerre

    Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait l’«opération spéciale» visant à «dénazifier» l’Ukraine, guerre que les Ukrainiens nomment «l’invasion à grande échelle». Dans le Donbass, où la confrontation dure depuis dix ans, volontaires locaux et étrangers défendent le drapeau jaune et bleu.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés