Le génie de Hugo Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • «Le ciel est gris et la pluie tombe,/Et les gouttes s’écrasent sur les toits./Le vent soue fort et les branches ploient.» La météo est une préoccupation réelle, on a pu le constater la semaine dernière: il a neigé, et ce n’est pas rien. Les employés de voirie le savent, comme les amateurs de glisse et, plus encore, tous ceux dont, sur les hauteurs, le revenu dépend toujours de ce que l’on surnomme l’or blanc (à juste titre, la valeur étant fille de la rareté). Il a neigé, et c’est devenu une information importante, et pas seulement pour les journalistes. Combien de photos et de vidéos ont-elles été échangées dès la chute des premiers flocons?

    On trouve dans ce besoin presque compulsif de montrer un paysage blanchi les reflets de l’inquiétude climatique, économique ou sportive des uns et des autres. Mais aussi quelque chose de plus profond: une joie vraie, presque enfantine, et un besoin de poésie. Que les nouvelles du monde ne nous apportent pas souvent. Enfin, «Le ciel est gris et la pluie tombe,/Et les gouttes s’écrasent sur les toits» a sa place dans l’actualité puisque ces vers sont de ChatGPT. Une application informatique capable de créer du texte, même un éditorial et des dissertations, sans que l’homme puisse s’apercevoir qu’une intelligence artificielle est à l’œuvre.

    Victor Hugo, c’est autre chose que le bulletin météo rimé de ChatGPT!

    Ainsi, ce chef-d’œuvre de l’intelligence humaine a écrit «Le ciel est gris et la pluie tombe». Pourquoi? Parce qu’un internaute le lui a demandé. Plus précisément parce qu’il lui a demandé, sans rire, de versifier «dans le style de Victor Hugo». Victor Hugo, pourtant, c’est autre chose qu’un bulletin météo rimé: «Heureux l’homme, occupé de l’éternel destin,/Qui, tel qu’un voyageur qui part de grand matin,/Se réveille, l’esprit rempli de rêverie,/Et, dès l’aube du jour, se met à lire et prie!». Dans l’abîme de perplexité dans lequel nous plonge cette incompréhensible volonté de l’homme de maîtriser la technologie pour se faire ensuite dominer par elle, on se prend brièvement à sourire à la lecture du poème de ChatGPT: si l’intelligence est artificielle, le génie reste humain. Question d’âme.

    Articles en relation


    Les robots au service de l’homme

    A Lausanne, l’Ecole polytechnique fédérale entend favoriser une approche éthique et utile de l’intelligence artificielle (IA). Elle a ouvert l’automne dernier un centre dédié à l’IA, consciente que l’évolution technologique inquiète, tout comme le pouvoir des acteurs privés du secteur.


    Le monde selon Monsieur X

    Entrepreneur, chef d’entreprise, milliardaire et père de onze enfants de trois mères différentes, Elon Musk est un twitteur compulsif. Pas étonnant qu’en 2022, il se soit offert son réseau social préféré avant de le rebaptiser et de le faire évoluer.


    Grands-parents connectés

    L’évolution technologique donne le tournis aux Suisses les plus connectés. Dans ce monde en perpétuel changement, les retraités ont de quoi se sentir perdus. Pour garder le contact avec leurs petits-enfants, doivent-ils forcément se mettre à la page? En ont-ils seulement l’envie et les moyens? Des spécialistes en ont discuté à la HES-SO de Sierre fin novembre.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés