Autre regard, autre pape Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Imaginons un instant que Benoît XVI n’ait pas été allemand et qu’il ait eu un nom civil plus agréable à nos palais: la presse britannique n’aurait pas annoncé l’élection du «rottweiler de Dieu» ni ne l’aurait surnommé «Papa Ratzi» en 2005. Imaginons qu’il ait eu un visage moins austère qu’aucun plaisantin n’aurait transformé sur les réseaux sociaux en celui de Palpatine, le malfaisant empereur de Star Wars. Imaginons qu’il n’ait pas été un universitaire, avec l’image d’intellectuel éloigné de la réalité que cela implique.

    Peut-être lui trouverions-nous alors d’autres mérites que celui d’avoir «démissionné» avec humilité. D’autant qu’il y avait plus que cela dans sa renonciation, assurait feu le cardinal Henri Schwery: Benoît XVI, fatigué par une curie rétive à tout changement, avait voulu donner un coup de pied dans la fourmilière, coup de pied qui s’était transformé en coup de tonnerre.

    Benoît XVI avait voulu donner un coup de pied dans la fourmilière.

    En partant, le pape pas encore émérite réaffirmait, et ce n’est pas rien, la supériorité de l’humain sur l’institution. Il le disait explicitement lors de sa dernière audience générale devant la foule massée sur la place Saint-Pierre: l’Eglise n’est «pas une organisation, une association à des fins religieuses ou humanitaires, mais un corps vivant, une communion de frères et de sœurs dans le Corps de Jésus-Christ».

    Une communion qu’il voulait plus saine, lui, le premier pape à décider une politique de «tolérance zéro» à l’endroit des coupables d’abus; «Un pédophile ne peut pas être prêtre», avait-il affirmé avant de rencontrer des victimes, rappelait La Croix. Une communion qu’il voulait aussi plus sainte en lançant l’Année de la foi pour «raffermir vraiment notre foi en Dieu, dans un contexte qui semble la mettre toujours au second plan». Une communion dans la confiance, dont il ne manquait pas: «Nous voyons combien l’Eglise est vivante aujourd’hui», s’était-il réjoui en 2013. Son pontificat, qui a ouvert la voie à François, porte des fruits. Avec un autre regard, nous pourrions le voir. Avec un autre regard, Benoît XVI est un autre pape.

    Articles en relation


    Le bien peut être injuste

    Le pape a donc dérapé. Encore. Ce bougre de François a à nouveau défendu la vie (mais où s’arrêtera-t-il?). Pas par obscurantisme, cette fois – ce n’était pas une critique de l’avortement ou de l’aide au suicide. Mais par poutinolâtrie: il a souhaité que l’Ukraine ait «le courage d’agiter le drapeau blanc».


    Le pape prend la parole

    A l’occasion du 10e anniversaire de son pontificat, le pape François a accordé une interview à la Radio Télévision Suisse italienne (RSI). Extraits de cet entretien qui s’est déroulé à la maison Sainte-Marthe.


    François: dix ans déjà

    Proche des petits et des migrants, ouvert mais ferme sur la doctrine, le pape François est à la barre de l’Eglise catholique depuis dix ans. Une Eglise qu’il veut en phase avec le troisième millénaire. Il enthousiasme et dérange dans et hors de l’Eglise.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés