L’humain au sommet Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Sa voix, quelques grandes inspirations qui suspendent le temps et son visage incliné sur ses fiches trahissent son émotion, comme ce mouvement de paupière qui semble chercher du courage. Les images sont saisissantes, ce qui est rare pour une conférence de presse d’un conseiller fédéral: l’annonce du départ de Simonetta Sommaruga n’a ressemblé à aucune autre.

    Nous nous doutons bien que les membres du gouvernement sont humains tout comme nous. Nous l’oublions cependant, la fonction effaçant la personne. Que connaissons-nous d’eux si ce n’est la voix calme et posée, les réactions maîtrisées et le maintien droit dans une tenue irréprochable qu’ils nous donnent à voir? Les élans enthousiastes d’Adolf Ogi sont aussi peu fréquents que les fous-rires de Hans-Rudolf Merz – dont on se souvient aussi de l’arrêt cardiaque, douloureux rappel d’humanité, comme on se souvient, moins graves, des larmes de fatigue et d’émotion mêlées de Doris Leuthard lors de l’inauguration du tunnel du Gothard. Ueli Maurer a d’ailleurs dit se réjouir de retrouver un peu sa personnalité. Et, sans doute, comme d’autres démissionnaires avant lui et bien des retraités, se réjouit-il aussi de passer plus de temps avec ses proches.

    L’annonce du départ de Simonetta Sommaruga n’a ressemblé à aucune autre.

    Mais le départ, un mois plus tard, de Simonetta Sommaruga est d’une autre espèce. Sa décision est aussi «abrupte» et «inattendue» que l’AVC qui a frappé son mari, et qui l’a conduite à s’interroger sur davantage que la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale: sur ses priorités. Ce choix «force le respect», a-t-on pu lire. C’est vrai. Non parce qu’il sacrifie une carrière, mais parce qu’il découle d’une réflexion essentielle, certes forcée par les événements: est-ce vraiment ça la vie?

    Il faut du courage pour agir en conséquence lorsque la réponse est négative. Simonetta Sommaruga en a eu. Et son adresse aux médias était plus que la simple annonce de sa démission. En rappelant implicitement qu’il est une réalité qui surpasse tout et qui se trouve dans la relation à l’autre, elle nous a tendu un miroir. Pour que nous, qui sommes humains tout comme les conseillers fédéraux, nous osions aussi nous demander, parfois, pris dans nos tourbillons, si c’est vraiment ça la vie.

    Articles en relation


    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles ne sont pas les premières à le faire, mais il n’est pas sûr que cela change quoi que ce soit pour les Palestiniens.


    Politique: sur le départ

    Parmi les 248 parlementaires fédéraux en fonction, certains ont vécu avec plus de calme les élections du 22 octobre (lire encadré): 37 d’entre eux ne sollicitaient pas de nouveau mandat. Dont l’écologiste Adèle Thorens et le libéral-radical Jacques Bourgeois.


    L’UDC récupère ses sièges

    C’était attendu: l’UDC progresse et les Verts faiblissent. L’élection du Conseil national – les choses restent ouvertes au Conseil des Etats – a confirmé le 22 octobre que leur propre situation économique inquiète davantage les Suisses que le climat en ce moment.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés