L’aumônerie oeucuménique de l’HCR Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie. L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie.

    L’aumônerie de l’Hôpital Riviera-Chablais (HCR) de Rennaz (VD) est œcuménique, intercantonale et interdiocésaine. Depuis son ouverture en 2019, elle s’est déployée et, comme l’établissement qui l’accueille, commence enfin à fonctionner normalement, sans restrictions.

    L’aumônerie du HCR, placée sous l’autorité de l’évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, est le fruit d’une collaboration entre les différentes instances des Eglises catholique et réformée des cantons du Valais et de Vaud. Elle offre une présence spirituelle à tous les patients et membres du personnel de l’hôpital. Car, comme le précise Fabrice Crognaletti, directeur adjoint des soins, l’aumônerie est un service qui fait partie du département des soins de l’établissement.

    Le besoin spirituel est l’un des quatorze besoins fondamentaux du patient. Les deux Eglises ont dès lors la mission commune de reconnaître les besoins spirituels de chacun. La mission est même triple, comme l’explique l’abbé Vincent Lafargue, aumônier responsable du HCR encore en formation: «Nous devons aller à la rencontre de tout humain et de tout l’humain; aller à la rencontre de sa spiritualité, quelle qu’elle soit, et offrir à celui qui le souhaite notre foi et nos valeurs chrétiennes».

    Au service et à l’écoute

    Grâce à la direction de l’hôpital, l’équipe des huit aumôniers (trois laïcs catholiques, deux pasteurs réformés, une diacre réformée et deux prêtres catholiques pour 3,3 équivalents temps plein) peut entrer dans chaque chambre pour un premier contact. L’équipe est au service et à l’écoute des patients avant tout, mais aussi de leurs proches et du personnel soignant. Elle peut apporter un message chrétien, mais aussi répondre aux demandes sacramentelles (onction des malades, confession, communion et même baptême en cas d’urgence).

    Tirant tous à la même corde, les membres de l’aumônerie organisent un tea-time destiné à l’équipe des soins intensifs pour lui permettre de parler en toute confidentialité. Les deux années de pandémie ont laissé des traces.

    Depuis le début de l’année, des forces de l’équipe d’aumônerie sont aussi affectées à l’équipe mobile des soins palliatifs du Réseau Santé Haut Léman afin de répondre à la soif de spirituel bien au-delà de l’hôpital. Une approche à développer, selon Anne-Sylvie Martin, diacre réformée et membre de l’équipe, qui œuvre en binôme avec une infirmière pour tisser du lien en amont.

    Articles en relation


    Des oasis spirituelles

    Depuis dix ans, les espaces de recueillement interreligieux se développent en Suisse comme en Europe dans les aéroports, les universités et même des entreprises. Fin septembre, des parlementaires fédéraux ont demandé la création d’un tel espace.


    Salle de prière interreligieuse

    Un lieu pour se recueillir et s’accorder une pause: le 19 septembre, une salle de prière interreligieuse sera inaugurée au Centre fédéral pour requérants d’asile de Boudry (NE). Des requérants ont contribué à sa rénovation.


    Ils fêtent le même Ressuscité

    Catholiques et orthodoxes ne célèbrent que rarement Pâques à la même date. Cela ne gêne pas Monique et Noël Ruffieux qui partagent leur vie de couple et de prière sans se préoccuper des différences entre leurs deux confessions. Et s’ils prolongent le carême, ils vivent deux fois Pâques.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés