Au coeur de la question migratoire Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Un récent sondage montrait que la question migratoire préoccupe une majorité de Suisses. Tout comme beaucoup de nos voisins européens. Arte propose un documentaire pour tenter de comprendre la politique européenne en la matière.

    La question migratoire est l’une des grandes préoccupations des Suisses. Elle a fortement influencé les résultats des dernières votations fédérales même si tout le monde est bien conscient que notre pays ne peut pas grand-chose tout seul et qu’il doit s’appuyer sur ses voisins européens. Le documentaire Migrants, les failles de l’Europe forteresse dresse un état des lieux très documenté sur la stratégie européenne pour endiguer l’arrivée des migrants, basée sur le principe de l’externalisation vers des pays tiers. Depuis les années 2000, et plus encore depuis 2011, l’Union européenne se barricade face à l’arrivée toujours plus nombreuse de migrants. Elle a placé la protection de ses frontières sous la responsabilité de l’agence Frontex, mais celle-ci, fort peu dotée en hommes (à peine 1500), ne peut gérer les milliers de kilomètres de frontières existants. C’est pourquoi l’UE a pensé à collaborer avec les pays de transit et externaliser ainsi le problème. En 2015, elle a donc négocié un accord avec la Turquie pour qu’elle garde les migrants chez elle contre trois milliards de francs et la promesse de pays comme l’Allemagne d’accueillir un certain nombre d’étrangers au cours des années à venir.

    Niger et Serbie

    Plus tard, l’UE a négocié un accord avec le Niger pour ralentir le flux des réfugiés venus d’Afrique. Puis avec la Serbie. Si, au début, ces contrats ont réussi à ralentir la migration irrégulière, ils ont rapidement fragilisé les pays de l’UE désormais à la merci des pays tiers. En effet, toutes les promesses n’ont pas été tenues et des tensions sont apparues en Turquie, au Niger et Serbie. Des dirigeants comme Recep Tayyip Erdogan menacent régulièrement l’UE d’ouvrir leurs frontières aux migrants. L’UE balance donc entre droits de l’homme et protection des frontières. 

    Articles en relation


    Moi, infirmière de tri

    Annelise Bergmann-Zürcher a passé une décennie au chevet des migrants du Centre fédéral d’asile de Vallorbe. Cette expérience a marqué au fer rouge l’âme de cette mère de quatre enfants. Son livre Récit du bas seuil. Parcours d’une infirmière jette une lumière crue et inédite sur la gestion privatisée de l’accueil des requérants en Suisse.


    Mare Mortuum?

    Dix jours après l’arrivée de 10’000 personnes sur l’île italienne de Lampedusa, dépassée, le pape s’est rendu à Marseille les 22 et 23 septembre. Une visite dédiée en priorité à l’émigration et à la Méditerranée, «berceau de la civilisation» devenu «tombeau de la dignité», selon le pontife de 86 ans. Et un point de friction majeur dans l’ensemble des pays de l’Union européenne (UE) qui n’arrivent pas à se mettre d’accord sur une politique commune, choisissant de financer en Turquie, en Libye et en Tunisie le blocage des personnes fuyant les crises en Afrique et au Moyen-Orient.


    La Suisse face aux migrants

    La Confédération s’attend à 27’000 nouvelles demandes d’asile cette année. En Europe, la tendance est à l’externalisation des procédures. Le 5 juin, le gouvernement suisse insistait sur la nécessité de créer des hébergements temporaires supplémentaires.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés