Avant moi, le déluge! Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Cela nous concerne assez peu et, si on est tout à fait sincère, cela concerne assez peu les Britanniques eux-mêmes. On pouvait bien couronner un roi un samedi de mai, c’était pour beaucoup un samedi comme un autre. Dans les rues de Liverpool, des sportifs faisaient leur jogging et des jeunes femmes enterraient leur vie de jeune fille. Force est d’ailleurs de reconnaître que, à l’issue de la cérémonie du 6 mai, rien n’avait changé: il faisait toujours bon sur les rives de la Mersey, il pleuvait toujours à Londres, l’Angleterre était toujours en crise et l’inflation était toujours insupportable pour bien des gens.

    Non, le couronnement de Charles III n’a pas changé la face du monde. Pourtant, même accueilli par certains avec autant d’indifférence qu’un 1er août dans nos contrées, cet événement joue un rôle essentiel pour notre compréhension du monde: ces vêtements d’un autre temps, cette pompe qui sort de l’ordinaire, ce cérémonial qui renaît et les objets régaliens séculaires nous rappellent que nous nous inscrivons dans une histoire.

    Le couronnement de Charles III est une leçon d’humilité.

    Or, nous vivons dans un temps persuadé de se suffire à lui-même et volontiers satisfait de sa triomphale fuite en avant – qu’il nomme progrès et n’attribue qu’à ses propres mérites. Un temps qui souffre d’un terrible syndrome de la page blanche: une volonté maladive de tout effacer pour ne laisser que sa signature au bout de son œuvre magistrale. «Avant moi, le déluge!», en quelque sorte. Tout est alors permis et l’on peut bien proposer de modifier les jours fériés pour les adapter à son goût.

    Il y a eu un avant et il y aura un après nous; nous nous situons au cœur d’un long processus dont nous sommes le fruit sans en être l’aboutissement. En ce sens, le couronnement de Charles III n’est ni un événement mondain ni une question politique (dont ne se préoccupent que quelques républicains isolés): c’est une leçon d’humilité – y compris pour le roi qui à cette occasion dit venir, à la suite du Christ, non pour être servi mais pour servir – qui nous replace dans quelque chose de plus grand que notre petite existence. Ce rappel a du bon. Il faut en savoir gré à la monarchie britannique.

    Articles en relation


    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son entrée au Downing Street, époque qui rime avec Brexit et Covid-19.


    Le couronnement vu de Liverpool

    Le 6 mai, Charles III n’a pas suscité autant d’enthousiasme à Liverpool qu’à Londres. A 340 kilomètres de la capitale, la foule était clairsemée dans un espace appelé à être comble les jours suivants: le village de l’Eurovision.


    God save the King

    Ayant la lourde tâche de succéder à sa mère, l’icône planétaire Elizabeth II, le nouveau roi Charles III a promis de servir ses sujets toute sa vie. Mais qui est-il vraiment? Voici un portrait singulier bien loin des clichés véhiculés par la série The Crown.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés