Suissesses et noires Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • En quête identitaire, la journaliste helvético-congolaise Rachel Barbezat M’Bon tend un miroir à son pays et donne la parole à des citoyennes qui se battent pour s’affranchir du poids de la couleur de leur peau. Poignant!

    41B EM10Difficile d’être soi, de s’accepter sans modèle. Les clichés ont la vie dure et enferment dès la petite enfance, même en Suisse! A l’école, des enfants crient que la petite fille noire a la peau «couleur du caca»; plus tard, des adolescents refusent de faire la bise aux gens de couleur; à l’âge adulte, les gens se méfient et tiennent leurs sacs contre eux à l’arrêt de bus. Même à l’université, des professeurs mettent en doute les chances des étudiants aux cheveux crépus. Ça ne s’arrête jamais. Pourtant, la discrimination n’est pas une question et n’a pas sa place dans le débat public.

    Comment ne pas être enfermée dans une forme d’infériorité? Cette question, la journaliste Rachel Barbezat M’Bon se l’est posée au décès de son père. Elle qui avait refusé son héritage paternel africain et construit sa vie sur le déni décide de se regarder en face et de s’accepter. Pour y arriver, elle questionne son pays, des femmes dans la rue, un historien, une politicienne, une avocate, des cadres bancaires, une étudiante, une psychologue et une ex-gogo danseuse devenue écrivaine.

    Je Suis Noires, un magnifique documentaire signé Rachel M’Bon et Juliana Fanjul, est le fruit de ce processus. «Je suis intimement convaincue que c’est par la culture et la représentation commune des différences que l’on peut aspirer à dépasser les clivages. En acceptant l’autre, proche ou lointain dans son altérité», affirme l’auteure, coréalisatrice et protagoniste du film.

    S’accepter, enfin!

    Réalisatrice d’origine mexicaine basée à Genève, Juliana Fanjul a été très touchée par les magnifiques et courageux témoignages des femmes interviewées. «C’est par leur sincérité que leurs récits pourront être audibles par les personnes non racisées», affirme-t-elle. Premier documentaire sur cette thématique en Suisse, Je Suis Noires espère faire évoluer le débat sur le racisme dans notre pays. 

    Articles en relation


    Trait libre: Une espèce en danger

    La poétesse Amanda Gorman, qui s’était exprimée lors de l’investiture du président Biden, adressait son poème à toute l’Amérique, et même à toute l’humanité. Mais apparemment, toute l’humanité n’a pas le droit de la traduire: des groupes de pression qui prétendent promouvoir la «diversité» ont décrété que pour approcher l’oeuvre d’une femme noire, il faut être femme et noire, si bien qu’une traductrice néerlandaise et un traducteur catalan ont dû se désister.


    Le zèle antiraciste interroge

    Déboulonner Gandhi, interdire aux Blancs de porter des dreadlocks et aux non-Mexicains de se coiffer d’un sombrero: la vague antiraciste actuelle révèle le jusqu’au-boutisme de certains militants.


    Le racisme n’est pas mort

    Les manifestations de ces dernières semaines rappellent que le racisme n’est pas mort. Premier pasteur noir de l’Eglise réformée vaudoise, Roger Buangi Puati analyse le rôle que l’Europe chrétienne a joué dans l’infériorisation des Noirs.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés