Témoigner avec conviction Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • Catherine Abrecht, diacre Catherine Abrecht, diacre

    Difficile d’espérer dans la noirceur de l’actualité. Il nous faut pourtant, sûrs de ce que nous croyons, témoigner avec conviction. Et pour cela, mettre à jour notre foi. Avec l’aide de l’Esprit.

    Jean baptisait dans l’eau à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, loin du temple et de ses prêtres. Lorsque soudainement, il voit Jésus venir vers lui, c’est sans la moindre hésitation qu’il déclare: «Voici l’agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde». Non seulement il témoigne avec une stupéfiante clairvoyance, mais il le fait avec une conviction qui ne peut que nous interpeller, habitués que nous sommes à lire les journaux avec circonspection ou à mettre en doute la fiabilité des témoins dans les prétoires.

    Au-dessus de tout soupçon

    Loin de se rétracter, Jean annonce ensuite que cet homme qui le précède et lui succède est le Fils de Dieu. Mais si vous espériez voir le Fils de Dieu apparaître vêtu de soie et de brocart, entendez qu’il n’en est rien. Il est tel un agneau. Vous pensez alors à une petite créature à la toison laineuse qui tète sa mère dans la douce lumière d’une bergerie? Là non plus, vous n’y êtes pas! Cet agneau-là est destiné à être sacrifié. Est-ce parce que notre nature ne nous laisse pas rester «innocents comme des agneaux» bien longtemps que nous avons choisi ce petit animal si doux pour être l’emblème de l’animal à sacrifier? Il y a chez lui quelque chose de si pur qu’il semble être prédestiné à apaiser le courroux céleste.

    Qui est Jésus pour nous? Comment comprenons-nous son message?

    Les prêtres du temple de Jérusalem l’avaient bien compris. Ainsi, lorsqu’ils suivaient le rituel prévu dans la Torah, c’est matin et soir que l’agneau faisait partie de leurs holocaustes dans le temple.

    Un temps terminé?

    Tout cela devrait nous parler d’un autre temps. Cependant, je dois avouer qu’en lisant les journaux lors du passage à l’an neuf, je n’ai pas pu m’empêcher de frémir devant les titres de l’actualité: «L’Ukraine dit avoir repoussé 16 drones pendant la nuit», «Kiev à nouveau bombardée lors du Nouvel An», «Ce sera notre réalité pendant tout l’hiver». Mais qu’ont fait ceux qui sont pris pour cible jour après jour? Ne sont-ils pas une image criante de l’innocence sacrifiée?

    Si les prêtres du temple de Jérusalem offraient des sacrifices quotidiens, c’est qu’ils se devaient de réparer un monde constamment menacé par le péché. Mais le Christ, l’Agneau de Dieu, est précisément mort pour que nous comprenions qu’il n’est plus nécessaire d’offrir des sacrifices tous les jours. Les règles du temple ne régissent plus notre monde.

    N’est-il pas, en ce début d’année, plus que jamais temps de penser à notre propre témoignage? Certes, il ne nous suffira pas de répéter les paroles de Jean Baptiste. Car affirmer aujourd’hui «Jésus est l’agneau de Dieu» risque fort de ne parler qu’à un cercle restreint de personnes, celui des chrétiens. Ce sera néanmoins l’occasion d’une mise à jour de notre foi: qui est Jésus pour nous? Comment comprenons-nous son message? Que voulons-nous en faire au quotidien? Il nous faudra ensuite témoigner avec une conviction inébranlable. Et peut-être qu’alors nous entendrons s’approcher de nous le bruissement rapide des ailes de la colombe qui nous soutiendra sans relâche dans nos engagements fragiles mais opiniâtres. 

    Articles en relation


    La Parole se modernise

    Les chrétiens sont plus présents que jamais sur les réseaux sociaux où une professionnalisation de l’évangélisation est observée. En Suisse romande, des pasteurs, des religieux et des laïcs cherchent à atteindre un public éloigné des institutions et proposent aussi des contenus à même d’enrichir et de renforcer la foi des croyants.


    L’Evangile au prisme de l’actualité

    Dans son dernier ouvrage, La blessure et la grâce, Gabriel Ringlet revisite l’Evangile en compagnie de ses poètes, écrivains et traducteurs préférés pour en réveiller la nouveauté. Un voyage sur les traces du «Tendre de l’Evangile», du «rabbi-poète de Nazareth» qui résonne avec les blessures de l’actualité.


    Quand Dieu se manifeste

    L’Epiphanie est la manifestation de Dieu à l’ensemble de la Création. Les mages en sont le symbole. Ils nous invitent à nous tourner vers du neuf, à regarder vers en haut et à conserver un esprit d’enfance.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    18-06-2024

    Marie-Thérèse, c’est moi!

    Cela fait trente ans que Marie-Thérèse Porchet connaît en Suisse un succès qui ne se dément pas: son spectacle anniversaire trouve son public. Qui rit même lorsqu’il n’est pas certain...

    Archives: Notre passé conservé

    18-06-2024

    Archives: Notre passé conservé

    Depuis plus de vingt ans, des associations romandes d’archivistes passionnés recueillent et conservent journaux intimes, photos de famille ou encore cahiers de comptabilité de particuliers. Pour éviter que ces trésors...

    Etat, un… état précaire

    18-06-2024

    Etat, un… état précaire

    Si le Conseil fédéral estime que le moment n’est pas opportun, l’Espagne, l’Irlande et la Norvège ont, elles, reconnu il y a peu la Palestine comme un Etat indépendant. Elles...

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    18-06-2024

    Fête de la musique avec Marc Aymon

    La musique est en fête en Suisse romande le 21 juin. Ce jour-là, à la Maison de l’enfance et de l’adolescence à Genève, Marc Aymon reprendra quelques airs inspirés de...

    Hypersensibilité des enfants

    18-06-2024

    Hypersensibilité des enfants

    L’hypersensibilité fait partie de ces caractéristiques parfois mises en avant pour justifier des comportements déplacés ou agaçants d’enfants. Le phénomène peut être bien réel et provoquer de l’anxiété; un accompagnement...

    Expo Edouard Vallet

    18-06-2024

    Expo Edouard Vallet

    Il est l’un des grands noms de l’art suisse du début du 20e siècle. Edouard Vallet (1876-1929) magnifia avec simplicité le Valais. Il en donna une image mémorable. Via notamment...

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    18-06-2024

    Abus en Eglise: suite et pas fin

    L’évêché de Sion n’a pas toujours réservé un accueil très chrétien aux victimes d’abus. C’est ce qui ressort d’un audit mené par un cabinet indépendant à la demande de l’évêque...

    TV: Les années Boris Johnson

    18-06-2024

    TV: Les années Boris Johnson

    This England est une série qui retrace avec brio et efficacité la vie personnelle et politique de Boris Johnson – superbement interprété par Kenneth Branagh –, à l’époque de son...

    L’animal du mois: Les renardeaux

    19-06-2024

    L’animal du mois: Les renardeaux

    Histoire Les renardeaux. Lors d’une matinée passée à arpenter le Jura vaudois, je m’arrêtai saluer une bergère avec qui j’avais pour habitude de discuter. Nous étions toujours en train d’échanger lorsqu’elle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés